DEVELOPPEMENT ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

Promotion du territoire

  • Les Contrats d’attractivités touristiques initiés en 2013 ont permis de soutenir de nombreuses communes au potentiel touristique pour dynamiser l’offre sur leur territoire (Arzon, Josselin, Quiberon, Groix, Questembert communauté, La Trinité-sur-Mer, Sainte-Anne d’Auray, Larmor-Plage, Ploemeur, Pont-Scorff, Etel, Pontivy communauté, Plouhinec, La Roche Bernard…).

  • Les enjeux en matière de développement portuaires sont multiples en Morbihan. La Compagnie des ports du Morbihan qui dépend du Département a réalisé de nombreux aménagements pour améliorer et moderniser nos infrastructures portuaires.

Une politique active en faveur de toutes les communes

  • Le programme de solidarité territoriale permet le soutien financier de chaque commune et de chaque intercommunalité dans le cadre de projet d’aménagement. En Morbihan, le département laisse la liberté aux communes bénéficiaires du choix de leur projet. Plus de 300 projets ont déjà été financés au titre de ce programme.

  • Le département soutient  la mise en accessibilité des bâtiments et des lieux publics des communes de moins de 10 000 habitants : 114 dossiers sur la période 2018/2021.

  • Le Département soutient le développement des déplacements doux grâce à un dispositif en faveur des mobilités cyclables et du maillage des liaisons et des équipements. 

Le soutien à l’animation locale

  • Le département aide les communes et toutes les associations chargées d’animer le territoire par le biais de concerts, d’expositions et de spectacles.

Le numérique, un développement permanent

  • L’effort pour le très haut-débit est absolument nécessaire pour qu’il n’y ait pas de fracture numérique sur nos territoires.

  • Le Département s’engage et participe activement au déploiement de la fibre optique en lien avec Mégalis et les EPCI.

  • Le plan de raccordement des collèges à la fibre optique engagé en 2016 a été étendu à l’ensemble des sites départementaux depuis 2018 (CMS, agences techniques et sites d’exploitation des routes).

           
Renforcement des moyens de la sécurité publique (les pompiers)

  • La contribution versée en fonctionnement au service départemental d’incendie et de secours (SDIS) a augmenté de 17,09 % entre 2011 et 2021, passant de 23,4 M€ à 27,4 M€ entre 2016 et 2021.

Le SDIS 56 en quelques chiffres :
45000 interventions / an
65 centres de secours
344 sapeurs-pompiers professionnels
2644 sapeurs-pompiers volontaires
250 jeunes-sapeurs-pompiers

Préservation de notre patrimoine naturel

  • Le département entretient, protège et gère l’ouverture au public des espaces naturels sensibles (ENS) avec pour objectif majeur la préservation et la valorisation de ce patrimoine naturel qui représente 3600 ha répartis sur 160 sites (dunes d’Erdeven, marais de Suscinio à Sarzeau, aiguilles de Port-Coton à Belle-Ile…)

  • Le Département soutient aussi les porteurs de projets dans leur projet d’aménagement des chemins de randonnées.

 Une offre culturelle diversifiée

  • Le département continue d’être présent au quotidien au travers de ses missions culturelles :

  • La lecture en fournissant en livres, CD ou encore DVD les nombreuses médiathèques du territoire ; Plus de 200 communes sont ainsi desservies.

  • Les Archives Départementales dont les travaux d’extension sont en cours.

  • Les enseignements artistiques en soutenant et encourageant l’enseignement et les projets artistiques comme la musique, la danse ou le théâtre. Environ 2 M€ de crédits y sont consacrés chaque année.

  • Le patrimoine par l’entretien et l’ouverture au public de ses 4 quatre sites touristiques : les domaines de Suscinio et Kerguéhennec et les Cairns de Petit Mont et Gavrinis, et la politique de soutien à la conservation, à la restauration et à la valorisation du patrimoine historique. 

Un soutien indéfectible au développement de la pratique et des structures sportives

  • Le Département encourage la pratique sportive en soutenant les comités départementaux, les clubs, les associations et les manifestations sportives de haut niveau pour un montant global d’environ 3 M€/an.